La Vigne

Soucieux de préserver les terroirs et nos vignes, et étant sensible à l’environnement, nous pratiquons depuis de nombreuses années la lutte raisonnée.

L’entretien de nos sols se fait exclusivement à base d’amendements organiques ; ils sont labourés mécaniquement pendant le repos végétatif de la vigne, pour obliger les racines à puiser dans le sous-sol (ainsi les vins sont le reflet du terroir).
De nombreuses parcelles sont enherbées pour lutter contre l’érosion.
Chaque traitement est raisonné et effectué seulement au delà d’un certain seuil.

Pour arriver à ces pratiques, un important travail d’observation est effectué.

Jacky Gauthier dans le travail au domaine

Jacky Gauthier dans son domaine

Le Vin

« S’il n’y a pas de bon vin sans bons raisins » c’est la vinification qui crée la différence et qui affirme les caractères du vin.
Après des vendanges exclusivement manuelles qui respectent l’intégralité des raisins, nous effectuons un tri systématique sur table de tri avant la mise en cuve.

Tri sur table des vendanges

Tri des vendanges

 

Nous faisons une vinification beaujolaise classique en grappes entières (sans foulage, ni égrappage), cette technique ancestrale nous permet d’obtenir les arômes typiques de notre région.

Suivant les appellations et le vin recherché (aromatique ou structuré), nous adoptons nos temps de cuvaison (de 7 à 15 jours), et contrôlons les températures de fermentation (le domaine est équipé pour réguler les températures de chaque cuve de fermentation). Après un pressurage méticuleux (avec un pressoir pneumatique), nos vins finissent leurs fermentations alcooliques en cuve où ils vont passer l’hiver pour se stabiliser naturellement.

La pressurée

La pressurée

 

Les mises en bouteilles s’effectueront au printemps. Ces bouteilles se reposeront quelques temps dans nos caves avant d’être expédiées.

Depuis de nombreuses années, le Domaine de Colette est reconnu pour la qualité de ses vins. De nombreuses récompenses gagnées dans divers concours en sont la preuve.

Ainsi, Marie Grézard écrivait dans le Gault et Millau n°338 de Mars 2000 pour le vigneron de l’année :

« Jacky Gauthier mérite un prix. Au choix, celui de plus vieux jeune vigneron – moins de 37 ans et 20 ans de métier, son père l’ayant fait émanciper à l’âge de 17 ans -, du chai le plus propre, du champion de la table de tri (ils sont une poignée en Beaujolais à concourir dans cette catégorie !). Celui que vous voudrez car il excelle dans toutes les catégories. Outre ses Régnié, il produit des Beaujolais-Villages qu’on devrait faire goûter à tous ceux qui se demandent à quoi ça ressemble vraiment, et des Morgon en quantité homéopathique, dans un style plutôt léger. »

La coupe Jean Guillermet est décernée lors du concours des 2 bouteilles à Villefranche/Saône. Elle récompense le meilleur Beaujolais-Villages de l’année. Cette coupe commémore la mémoire de Jean Guillermet qui fût un des grands ambassadeurs du Beaujolais. Nous l’avons obtenu pour le millésime 1998 et 2005.

La coupe Jean Guillermet est au Beaujolais ce que les césars sont au cinéma.

UN TERROIR – UNE PASSION – UN NOM :

DOMAINE DE COLETTE